Bonjour et Bienvenue à l'Académie de L'Aube, votre nouvelle établissement scolaire, vous devez prendre en main la vie de votre Vocaloid préférer ou un autre personnage de votre choix, vous pourrez faire les activités que vous souhaitez...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lydia Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Awne
Admin
avatar

Messages : 1182
Date d'inscription : 24/05/2013
Age : 18
Localisation : Dans mon monde magique avec des licornes roses volantes avec des tutus à paillette.

MessageSujet: Lydia Brown    Dim 5 Juil - 0:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat ///
Lydia Brown
"Le principe de la perfection, c'est qu'on ne l'atteint pas."



Présentation



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Bonjour !
Je m'appelle Lydia Brown. Je suis né le 30/06/1999, ce qui me fait 16 ans. Je suis une Femme. Je suis hétéro et actuellement en couple. Mon principal défaut est de ne pas montrer mes sentiments et ma qualité majeure est d'être patiente. »

Taille : 1m65
Poids : Ce genre de chose ne se demande pas !
Club : Pas encore déterminé
Classe : 1ère L
Avenir : Compte faire des études en Lettres Modernes
Un travail à mi-temps : Travaille à la librairie du coin
Render trouvé sur Renders Graphiques


Physique



Lydia est une fille svelte aux formes quelconques. Elle a de longs cheveux blonds cendrés qu'elle a teint en blanc pour se démarquer. Ses yeux sont un mélange de couleurs bleus/violets ce qui fait qu'elle a des yeux peu communs. Sa fine bouche et son petit nez en trompette font qu'elle a un visage doux, angélique et serein. A travers son regard, on peut deviner que Lydia est une adolescente calme quoique déterminée dans ce qu'elle entreprend. Lydia porte souvent des habits au style d'antan, ce qui la rend encore plus marginale. Elle met principalement des habits dits "hippie"mais arbore souvent aussi le look "grunge", son total opposé. On peut aussi remarquer que Lydia porte souvent une couronne de roses sur la tête et un collier on ne peut plus original : un mécanisme de montre des années 30 surmonté d'une aile d'ange. Des rumeurs circulent comme quoi Lydia aurait un tatouage dans le dos. Mais ça, cela reste un mystère...


Caractère



Lydia est une fille très énigmatique. D'un calme à toute épreuve, elle peut énerver facilement de par son tact et sa nonchalance. Très mystérieuse, elle ne parle que quand elle a quelque chose à dire, et reste très solitaire. Ce ne sera jamais à elle de faire le premier pas avec des inconnus. Secrète sur elle et sa vie, elle ne dit que le minimum syndical.
Lydia est une personne qui fait difficilement confiance, surtout aux hommes et qui montre rarement ses sentiments en public. Introvertie, elle n'en reste pas moins une jeune personne originale et rebelle qui défie toutes les conventions. Serviable et curieuse du monde qui l'entoure, Lydia est une personne rêveuse qui a une passion pour le dessin et la peinture. L'art fait partie intégrante de sa vie tout comme la botanique. Lorsque Lydia a un objectif, elle est déterminée à le réaliser. Cette battante qui a beau être solitaire n'en reste pas moins solidaire : elle est toujours à l'écoute lorsque quelqu'un a un problème, que ce soit un ami ou non.
Lorsqu'on apprend à la connaître, on découvre que Lydia est une fille fragile ayant elle aussi des sentiments, qui a souffert dans sa vie et qui est prête à tout pour ses amis.
Quand la petite peintre est amoureuse, elle a du mal à camoufler ses sentiments. Toutefois, elle essaye car pour elle, aimer est une douleur. Mais étrangement, depuis qu'elle est avec un certain Armin Baker, elle positive et se rend compte qu'aimer ce n'est pas si mauvais et difficile...


Histoire



Depuis peu, je fais des rêves étranges... Mais je me demande s'ils sont réels.
Je suis dans la cuisine. La cuisine où Papa me prépare de délicieux cookies et où Baptiste s'amuse à glisser sur le sol. Le sol est tacheté. Couvert de rouge. On dirait des fleurs. Des roses rouges. Les roses rouges dont Maman aime s'occuper chaque matin.
Je vais pour les ramasser. Elles s'étiolent. Seul un liquide rougeâtre reste dans mes mains. Je ne comprends pas. Curieuse, j'avance, encore et encore. Et là...
Je me réveille en sursaut. Cela n'a été qu'un rêve. Encore le même. A-t-il un sens ? Je ne le saurais sans doute jamais.
Je me lève et enfile mes doux chaussons. Je descends les escaliers, prête à attaquer cette belle journée. L'odeur des cookies de Papa émane dans toute la maison. Je cours pour aller dans la cuisine.
Le sol est tacheté. Couvert de rouge. Comme dans mon rêve. Interloquée, je me penche pour attraper ce que je prends pour des roses. Mais ce ne sont pas des fleurs. J'approche le liquide rouge rouille de mes narines. Ca sent mauvais. Ca sent comme lorsque je saigne du nez. Le sang. C'est du sang.
Prise de panique, je me mets à pleurer. Que se passe-t-il ? Pourquoi ma belle cuisine est rouge maintenant ? Je contourne le comptoir. Et là, un spectacle horrifique m'attend.
Maman. Maman est étendue par terre, le regard livide. Dans sa main, une rose pourpre. Elle a un couteau en plein cœur d'où s'échappe sa vie. Maman est morte. Elle a été tuée. Je me mets à hurler. Pourquoi ? Pourquoi Maman s'est-elle faite assassiner ?
" Ma chérie..."
Je me retourne. Papa est là, un couteau de boucher à la main gauche, le cou de Baptiste à la main droite. Baptiste suffoque. Il a une crise d'asthme. Papa resserre l'étreinte qu'il a sur Baptiste qui se met à hurler. Je regarde Papa sans comprendre. Pourquoi fais-tu ça, mon Papa à moi ?
Non, ce n'est pas Papa. C'est un monstre. Ce n'est plus le Papa que j'ai connu.
Il me jette un sourire sadique et compresse encore plus mon pauvre petit frère. Non, il ne peut pas. Après m'avoir pris Maman, il ne peut pas me prendre mon frère. Apeurée, je me mets à courir. Il faut que je trouve quelque chose pour l'arrêter. Des pas retentissent derrière moi. Il me suit.
Je slalome dans toutes les pièces de la maison, à la recherche d'un objet. Alors que je passe dans le salon, je me rappelle qu'une faux est accrochée au-dessus de la porte. Je la ferme aussi vite que je peux à double-tour et récupère la chaise la plus proche. Vite.Il faut sauver Baptiste. J'attrape tant bien que mal l'objet et, alors que je descends de la chaise, le visage de mon père m'apparaît. Je hurle et, sans le vouloir, lâche le Saint-Graal.
" Que pensais-tu faire, vilaine fille ? Pour la peine, je vais te punir !" Crie Papa alors que je me remets à courir. Je pars à l'étage. Ma chambre, il faut que j'aille dans ma chambre. Avec peine, j'y arrive et m'enferme à double tour. Ses pas lourds dans les escaliers me font frissonner. Pourquoi ? Pourquoi Papa est devenu un monstre ?
Je me mets à fouiller. Trouve, trouve, trouve. Me répète une voix dans ma tête. Soudain, dans un grand vacarme, ma porte s'ouvre. Papa rentre en souriant et susurre mon prénom. Je me mets à quatre pattes, terrorisée. "Vilaine fille, je dois te punir!" M'assure-t-il en s'approchant dangereusement.
Vite. Sauve-toi. Pour toi. Pour Baptiste. Pour Maman.
"Maman..."
Une larme roule sur ma joue. J'attrape l'objet à ma portée : une paire de ciseaux. Papa rit. Il doit me trouver ridicule. Mais qu'importe, je dois me battre. Il se rue sur moi avec son couteau. C'est la fin, Lydia. Et tu n'auras même pas pu sauver ton frère.
Alors que tout semblait perdu, j'entends Baptiste crier. Papa, surpris, se retourne et tombe nez-à-nez avec mon frère. Vite. Vite. C'est le moment. Abat-le.
Sans chercher à comprendre, je prends mes ciseaux et fonce sur Papa. J'enfonce les lames aiguisées dans sa chair. Il lâche une plainte, un cri de douleur. Je renouvelle les coups plusieurs fois, de peur qu'il se venge sur Baptiste qui s'est écroulé à cause de sa crise. Papa s'effondre par terre. Le souffle coupé, je regarde le sang s'éparpiller par terre. Papa est mort. J'ai tué Papa.
"Lydia..."
Mon petit frère me tend son bras. Il a la mine blanche. Je le soulève et l'emporte loin de ces horreurs. Je l'emmène dehors, dans le jardin de Maman. Je lui donne ses cachets qu'il avale difficilement. Je le quitte pendant un instant pour appeler la police. Pour qu'ils nous emportent loin d'ici. Pour ne plus voir le doux sourire de Maman sur son visage de mort et pour oublier l'horreur que j'ai faite.
Les autorités arrivent. On se croirait dans un film. Les banderoles jaunes et noires, la police scientifique, les interrogatoires, les ambulances, les passants curieux. Je laisse l'histoire s'écouler, sans chercher à contrer. Baptiste est emmené à l'hôpital, moi au poste. Tout le monde me regarde avec compassion et ils me disent que c'était essentiel de tuer Papa pour ma survie. L'avocate de ma famille arrive pour m'assister. Les journaux m'assaillent. Tout change autour de moi. Rien n'est plus comme avant.
En ce 13 Juillet 2010, ma vie a changé du tout au tout. Ma délicieuse famille ne se compose désormais plus que d'un seul membre : mon frère.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
« I am an angel of the Lord. »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« I am the one who gripped you tight and raised you from perdition. »
C  A  S  T  I  E  L
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecocondawne.blogspot.fr/
 
Lydia Brown
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tous sur Brown GP
» Lilli Brown (Serdaigle)
» Bad News Brown
» Présentation de Jessy Brown [Validée]
» Présentation de Mégane Brown =) [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie de l'Aube :: Présentations Validées-
Sauter vers: